Quelle chaussure choisir pour faire du ski de rando ?

choix chaussure pour ski de rando
Spread the love

Contrairement aux chaussures de ski ordinaires, les chaussures de randonnée alpine sont conçues à la fois pour le ski alpin et le ski de randonnée. Les chaussures de ski de randonnée sont généralement dotées d’un mode ski rigide. Avec un mode « marche » qui déverrouille la colonne vertébrale de la chaussure. Pour permettre à votre cheville et à la partie inférieure de votre jambe de fléchir vers l’avant et vers l’arrière pour marcher en montée.

Elles sont souvent dotées d’une semelle en caoutchouc en forme de pierre. Comme une chaussure de randonnée, qui améliore l’adhérence sur les surfaces glissantes et vous permet de marcher plus naturellement.

Ces bottes sont de plus en plus fabriquées avec des matériaux légers comme le Pebax®, le Grilamid et la fibre de carbone. Ceci, pour gagner du poids sans sacrifier les performances. Il en existe une grande variété pour toutes sortes d’utilisations. Des longues aventures axées sur l’endurance aux descentes difficiles.

Nous vous présentons ci-dessous quelques questions importantes à vous poser lorsque vous choisissez une paire de chaussure de ski de rando. Ainsi que quelques catégories différentes à considérer.

Voir aussi : qu’est ce que le ski de randonnée ?

Critères à prendre en compte pour choisir une chaussure ski de randonnée:

quelle chaussure pour ski de rando

Ces questions sont destinées à vous faire une idée de la catégorie de chaussures de ski de rando qui vous convient le mieux. Il est important d’être honnête avec vous-même. Car, vous ne voulez pas vous retrouver avec des chaussures adaptées à un type de ski que vous ne pratiquerez pas réellement.

  • Quel type de ski envisagez-vous de faire avec ces chaussures ? De la randonnée agressive en haute montagne juste à l’extérieur de la station? Ou des excursions d’une semaine en refuge dans les Alpes ?
  • Prévoyez-vous d’utiliser cette chaussure dans le domaine skiable, ou strictement pour la randonnée ?
  • Quel type de fixations de ski utiliserez-vous avec cette chaussure ?
  • Quel est votre niveau d’aptitude, et quel est le niveau de soutien dont vous avez besoin pour skier dans toutes les conditions que vous pourriez rencontrer ?

Savoir le nombre de chaussures dont vous avez besoin pour skier en toute confiance sur tous les terrains et dans toutes les conditions. Peut être plus compliquée que vous ne le pensez, et dépend souvent de l’individu et du jour. Même les experts ajustent constamment leur idée de la chaussure qui leur convient le mieux.

Alors ne vous sentez pas mal si vous n’arrivez pas à comprendre tout de suite. En cas de doute, le choix d’une option légèrement plus lourde et offrant un meilleur soutien est probablement plus sûr. Bien que cela puisse sembler gênant à la montée, la sécurité supplémentaire d’une botte plus robuste peut faire toute la différence à la descente.


Chaussure ski de randonnée : performances en montée et en descente :

Dans une certaine mesure, chaque chaussure ski pour la rando offre un compromis entre les performances en montée et en descente. Malheureusement, une chaussure ne peut pas marcher comme vos bottes en cuir et descendre comme des bottes de course.

Cela dit, les chaussures de randonnée ont fait des progrès considérables ces dernières années. Offrant aux skieurs une tonne d’options qui font les deux. En utilisant les questions décrites ci-dessus, vous pouvez avoir une idée de vos priorités et choisir une chaussure en conséquence.

Ici, nous avons divisé les chaussures de ski pour la randonnée en deux catégories. En fonction de l’équilibre entre la montée et la descente et de leur utilisation prévue.

Chaussure ski de randonnée de milieu de gamme :

Certaines chaussures de randonnée se rapprochent des chaussures alpines en termes de rigidité et de performances en descente. Tout en ajoutant des modes de marche et des semelles à crampons. Ces chaussures de milieu de gamme conviennent aux skieurs agressifs qui ne veulent pas renoncer complètement à la puissance et au soutien de leurs chaussures alpines. Mais qui veulent quand même quelque chose qui tourne bien.

En général, ces chaussures ont des modes de marche qui n’offrent pas autant d’amplitude de mouvement que celles de la catégorie rapide et légère. Cependant, elles seront bien plus performantes dans des conditions normales de station.

Les chaussures super légères, quant à elles, ont généralement une bien meilleure amplitude de mouvement du poignet pour le dérapage et montent les pentes avec moins d’effort. Par contre, elles ne skieront pas aussi bien dans la neige ou ne conduiront pas des skis larges avec la même autorité.

La plupart des gens trouvent qu’une chaussure de milieu de gamme de 1400 à 1600 grammes avec 40 degrés ou plus de mouvement est un bon compromis. Ces types de chaussures de randonnée conviennent mieux aux skieurs qui privilégient les performances en descente plutôt qu’en montée.

Toutefois, les skieurs plus lourds, les skieurs plus agressifs, ou ceux qui cherchent à skier principalement en station peuvent vouloir chercher quelque chose de plus lourd encore.


Chaussures De Ski X Pro 130

La plupart des testeurs qui ont skiés avec, ont oublié que ce n’était pas leur propre chaussure.

Oui, elle est aussi conviviale et confortable. La position droite de la X Pro en fait un rêve de hors-piste. Vous passerez toute la journée à labourer la poudreuse et à écraser la boue sans le moindre soupçon de brûlure.

Les testeurs n’ont relevé qu’un seul petit défaut. Il semblerait que la sensation de neige et la rapidité soient un peu atténuées par l’épaisseur du revêtement.


Chaussure de ski légères et rapides :

Les chaussures de ski de randonnée légères. Qui pèsent généralement moins de 1 400 grammes chacune, sont idéales pour les montées. Cependant, elles sacrifient généralement certaines performances en descente.

Le niveau de performance que vous êtes prêt à sacrifier est très personnel. Cela dépend de votre niveau d’aptitude, de votre style et de votre condition physique.

Ces chaussures sont idéales pour les randonnées rapides et légères. Les objectifs de ski alpin et les traversées de plusieurs jours où la mobilité des chevilles et la légèreté sont des priorités.

Ces chaussures ne sont pas bien adaptées au ski de fond. En fait, elles peuvent manquer de puissance ou de rigidité pour conduire des skis plus longs et plus larges. Ci-dessous quelque exemple de chaussure légères et rapides :

Chaussure ski de randonnée : Burly ou Crossover ?

Les chaussures de ski de randonnée plus robustes offrent des performances fantastiques en descente. Avec des modes de marche très respectables adaptés à de courtes randonnées d’une journée. Ces chaussures se situent généralement dans une fourchette de 1600 à 2000 grammes. Elles conviennent au ski de station normal, ainsi qu’aux randonnées légères.

Si vous avez l’intention d’utiliser une chaussure de ski alpin pour toutes vos activités de ski. Qu’il s’agisse de ski de piste ou de ski de randonnée. Alors, il est utile d’évaluer honnêtement la quantité de ces activités que vous allez pratiquer. Et de choisir votre chaussure en conséquence.

Pratiquement tous les fabricants de chaussures de ski alpin produisent maintenant des modèles qui permettent au skieur d’utiliser une seule chaussure pour le ski de piste et le ski de randonnée. Avec en plus, très peu de compromis sur les performances en descente.

Pour les skieurs qui recherchent une chaussure capable de tout faire. Ou pour ceux qui ne cherchent pas à faire de longues randonnées et de grandes journées de ski. Ces chaussures sont votre meilleur choix. Ci-dessous quelque exemple de chaussure burly ou crossover :

Adaptation des chaussures ski de randonnée

Le confort des chaussures de ski pour la randonnée est essentiel. Vous ne pouvez pas descendre au chalet et enlever vos chaussures alors que vous êtes à des kilomètres du point de départ du sentier. De nombreuses personnes chaussent leurs chaussures avec les boucles supérieures desserrées. Ce qui permet un plus grand mouvement avant/arrière du pied. Les skieurs expérimentés peuvent ajuster leurs bottes de randonnée un peu plus généreusement en longueur que les chaussures de ski alpins.

Il existe moins d’options d’ajustement pour les paires de chaussure ski de randonnée que pour les ski alpins. Si vous trouvez une botte de VTT dont le poids et les caractéristiques vous plaisent. Il se peut que vous ne puissiez pas l’obtenir dans un modèle plus étroit ou plus large.

Cela signifie que vous devrez peut-être faire appel aux services d’un professionnel ayant l’expérience de la modification des plastiques de chaussures de ski. ceci, pour rendre la chaussure utilisable.

De nombreuses chaussures de ski de randonnée sont équipées d’un chausson thermo formable. il vous permet un ajustement plus chaud et plus précis. Réglez les problèmes d’ajustement avant de partir en voyage. Toutefois, les pieds douloureux et les ampoules peuvent être plus qu’un inconvénient mineur.


Compatibilité des fixations pour les chaussures de ski de randonnée et alpins

N’oubliez pas que toutes les chaussures de ski pour la rando ne sont pas compatibles avec toutes les fixations prévus pour le ski de descente.

  • Les fixations Tech nécessitent une chaussure avec des embouts moulés et une plaque fendue au niveau du talon. Si vous souhaitez utiliser ces fixations, vous devez disposer d’une chaussure avec ces fixations.
  • La plupart des chaussures ski de rando et de ski alpin fonctionnent avec la plupart des fixations de AT (Marker, Salomon/Atomic, Tyrolia, Fritschi). Assurez-vous de vérifier les recommandations du fabricant. Les chaussures à semelles minimalistes qui ne sont pas conformes aux spécifications ISO 9523 ne sont compatibles qu’avec les fixations tech.
  • Les fixations Salomon Guardian et Atomic Tracker d’avant 2014/15 sans AFD coulissant ne sont compatibles qu’avec les chaussures pour le ski de rando à semelle WTR (Walk to Ride) ou les chaussures alpines ISO 5355, et non les chaussures ISO 9523.
  • Les chaussures AT avec des semelles ISO 9523 Touring à rochers ne sont pas compatibles avec de nombreuses fixations alpines. Même si elles « s’adaptent », le déclenchement peut ne pas être constant. Les exceptions sont les modèles Marker Sole.ID, les modèles Tyrolia AAAttack AT et les modèles Salomon/Atomic MNC, qui sont compatibles avec les deux types de semelles. Les fixations Look/Rossignol marquées « WTR » ou « AW » sont compatibles avec les chaussures équipées de semelles WTR (Walk-to-Ride), GripWalk et ISO 5355.
  • Certaines chaussures de ski alpin conçues pour le ski alpin de performance offrent des semelles alpines et techniques interchangeables. Ce qui vous permet de passer des fixations alpines aux fixations techniques avec les mêmes chaussures. Ces semelles sont généralement disponibles en tant qu’option du marché secondaire.

Malheureusement, déterminer quelle chaussure va avec quelle fixation n’est pas toujours facile pour un œil non averti. N’hésitez pas à contacter les experts en matériel pour toute question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *