Comment tenir sa pagaie en kayak correctement

Comment tenir sa pagaie en kayak ?

Spread the love

Comment tenir sa pagaie en kayak quand vous débutez ?

Avant de commencer à pagayer, vous devez apprendre la bonne technique pour tenir votre pagaie. Bien que cela puisse paraître évident, il y a quelques astuces qui valent la peine d’être connues.

Enfin vous venez d’acheter un bateau pneumatique de pêche ou votre premier kayak. Mais vous ne savez pas comment vous en servir. Découvrez nos conseils pour avancer facilement.

par exemple, lorsque vous nagez, vous pliez légèrement vos doigts en forme de coupe. La plupart des pagaies de kayak font de même avec leurs pales. La coupe de la pale est appelée la face de puissance. Car c’est elle qui crée toute la puissance qui fait bouger votre kayak. L’arrière de la pale est appelé face arrière.

Le fonctionnement d’une pagaie

Kayak Keeps Spinning? Here's How to Stop it – KayakandFish.com

La plupart des pales de kayak sont légèrement asymétriques, ce qui signifie que le bord supérieur est plus long que le bord inférieur. Pour que votre pagaie se déplace en douceur sur l’eau. Assurez-vous que vous ne tenez pas votre pagaie à l’envers.

La largeur de prise recommandée est à peu près la distance entre vos coudes ou un peu moins. Pendant que vous pagayez, il est généralement conseillé de modifier la largeur de votre prise de temps en temps afin que la charge de travail soit répartie uniformément entre vos muscles.

  • Une prise large vous donne plus de puissance et de contrôle.
  • Une prise étroite est généralement plus agréable pour pagayer sur de longues distances.

En général, les pales d’une pagaie de tourisme sont en drapeau. Ce qui signifie qu’elles sont orientées dans des directions différentes. C’est un peu comme les pales d’une hélice d’avion. Cela permet de réduire la résistance à l’air de la pale relevée.

Les pales peuvent être mises en drapeau pour les gauchers et les droitiers. À moins que vous ne prévoyiez de faire du kayak avec votre propre pagaie. Essayez d’apprendre à utiliser une rame pour droitier. Car les pagaies pour gauchers ne sont pas courantes dans les magasins de location.

Voir notre guide sur: comment choisir son paddle lorsque vous débutez ?

Comment pagayer : Les instructions

  1. Votre main droite est votre main de contrôle. Cela signifie que votre prise est fixe et ne change pas pendant les coups. Vous pouvez contrôler l’angle de la pale avec votre main droite.
  2. Ne tenez pas la pagaie trop serrée, sinon vos mains se fatigueront rapidement.
  3. Votre main gauche doit saisir l’axe de la pagaie sans trop serrer, afin de permettre à votre main droite de tourner la pagaie aux angles souhaités pour tourner, se bloquer et rouler.
  4. La technique « main droite fixe, main gauche lâche » est idéale pour une grande variété de coups, de récupérations et de manœuvres.

Bonne technique de pagaie en kayak

Il est facile d’apprendre à pagayer un kayak en marche avant. Mais en vous concentrant sur une technique appropriée. Vous pouvez pagayer plus vite, plus efficacement et avec moins de contraintes sur votre corps.

Voici les principaux éléments d’un bon coup de pagaie vers l’avant. Mais n’oubliez pas que la technique de pagaie idéale dépend aussi de votre condition physique et du style de votre pagaie. Assurez-vous que vous tenez correctement votre pagaie avant de continuer.

  1. Une bonne posture est essentielle si vous voulez utiliser votre corps efficacement. Asseyez-vous bien droit, détendez vos épaules et ouvrez votre poitrine pour faciliter et rendre plus efficace votre respiration. Ne vous appuyez pas contre le dossier.
  2. Gardez les jambes jointes, les pieds contre les repose-pieds. Ajustez les repose-pieds de manière à ce que vos genoux soient légèrement fléchis et que vous puissiez les écarter et les appuyer contre le kayak pour un meilleur équilibre si nécessaire. Le fait de garder les jambes rapprochées permet une meilleure rotation du torse et rend la pagaie plus efficace.
  3. Assurez-vous que vous avez des repose-pieds adéquats contre lesquels vous pouvez pousser.
  4. Votre torse et vos jambes feront le plus gros du travail. Vos épaules et vos bras ne sont là que pour transmettre la puissance. Pour apprendre le principe, essayez de pagayer en faisant tourner votre torse et en gardant vos bras absolument droits.
  5. Lorsque vous placez la pale dans l’eau, imaginez que vous vous rapprochez de la pagaie et que vous la dépassez.
  6. Au début de votre coup de pagaie, enroulez votre torse de manière à placer la pale dans l’eau, les pieds vers le haut et près de la ligne de flottaison du kayak. Gardez votre bras inférieur presque droit. Détendez votre bras en le pliant légèrement pour que le haut de votre poignet se rapproche un peu plus de vos yeux.
  7. Appuyez fermement votre pied côté course contre le repose-pied. Enfoncez la lame dans l’eau d’un mouvement de lance.
  8. Commencez le coup de pagaie en déroulant votre torse et en gardant le bras presque droit. Continuez à presser le pied côté coup contre la palette pour soutenir le coup de pagaie. Essayez de générer plus de puissance au début du coup, moins à la fin. De cette façon, vous créez de la puissance avec les muscles puissants de votre torse, et ce, juste au moment où votre pagaie est dans l’eau à son angle le plus favorable.
  9. Gardez le haut de votre bras détendu et tenez la pagaie lâchement, afin que vos muscles puissent se reposer. Gardez le haut de votre main à peu près au niveau des yeux et laissez votre main se déplacer sur votre corps pour que la pagaie reste verticale.
  10. Terminez la course lorsque votre main inférieure est à peu près au niveau de votre ventre. Continuer plus loin vous semblerait naturel, mais cela ne fait que vous ralentir.
  11. Après le coup de pagaie, sortez la pagaie de l’eau pour la faire reculer et l’éloigner du kayak. Soulevez la lame hors de l’eau en dirigeant avec le coude et en laissant le poignet suivre. Faites attention à ne pas soulever votre coude au-dessus du niveau de l’épaule. Laissez le haut de votre bras suivre la rotation de votre torse.
  12. Après avoir sorti la lame de l’eau, préparez-vous pour le prochain coup. Continuez à enrouler le haut de votre torse pour pouvoir commencer le prochain coup aussi loin que possible.

Essayez de maintenir un flux continu, mais concentrez-vous sur chaque coup de pagaie. Rappelez-vous que pagayer vers l’avant n’est pas la même chose que pagayer en ligne droite, alors continuez à lire les tutoriels suivants.

Comment tenir sa pagaie en kayak : les erreurs courantes :

  • mauvaise posture
  • rotation insuffisante du torse
  • terminer l’attaque trop tard et trop loin derrière la hanche
  • pousser le haut de la main trop en avant, créant un angle de lame moins efficace
  • balancer le kayak d’un côté à l’autre avec de brusques déplacements de poids
  • en sollicitant les poignets en les laissant se plier

Cet article peut vous intéresser : Comment attacher un kayak sur le toit d’une voiture ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *