Comment choisir ses crampons d’alpinisme?

comment choisir ses crampons alpinisme
Spread the love
Activité plein air » Activité hivernale » Comment choisir ses crampons d’alpinisme?

Choisir ses crampons d’alpinisme une nécessité pour vous déplacer en toute sécurité sur la neige et la glace ou autres activités de plein air. Vous pouvez traverser des glaciers, grimper des pentes enneigées, gravir des cascades glacée ou des rochers verglacés.

Comme la plupart des alpinistes et des grimpeurs sur glace portent aujourd’hui des chaussures en cuir ou en cuir synthétique (au lieu de chaussures de montagne en plastique). Les constructions semi-rigides avec des cadres horizontaux sont la règle. Et, grâce aux techniques modernes de conception et de fabrication. Les crampons d’alpinisme sont devenus plus légers et mieux adaptés.


Choisir les bons crampons d’alpinisme pour vous :

Les crampons sont de plus en plus spécialisés en fonction de votre activité. Les dispositifs de traction ultralégers sont conçus pour la marche quotidienne en hiver. Tandis que les crampons plus traditionnels sont conçus pour la neige et les glaciers, la randonnée technique (lorsque vous emportez un piolet) et l’alpinisme. Les crampons conçus pour les chutes d’eau gelées ou les itinéraires mixtes glace/roche sont de plus en plus techniques.

Utilisez ce tableau pour vous aider à adapter le crampon à votre activité.

ActivitéMatériauxType de pointe avantConstructionFixationpointes
Marche sur neigeAluminium ou acierHorizontal fixeConstruction flexible (par exemple, barres centrales à ressort)Sangle8 ou 10
Alpinisme général Acier Horizontal fixeSemi-rigideSangle, hybride ou pas à pas.10
Alpinisme technique Acier Horizontal fixeSemi-rigideSangle, hybride ou pas à pas.12
Cascade de glace et escalade mixte Acier Modulaire verticalSemi-rigideSangle, hybride ou pas à pas.14

Quels cadres choisir pour les crampons d’alpinisme ?

Matériaux des cadres

Les crampons en acier sont les meilleurs pour l’alpinisme général. Car leur durabilité les rend indispensables pour les terrains techniques, escarpés et glacés. de plus, ils offrent une résistance à la corrosion ainsi que les autres avantages des crampons en acier.

Les crampons en aluminium sont idéaux pour les approches et le ski-alpinisme. Leur faible poids les rend plus adaptés aux ascensions alpines. Toutefois, ils s’usent beaucoup plus vite que l’acier s’ils sont utilisés sur des terrains rocheux.

Alignement du cadre

Autrefois, on achetait des crampons avec une armature orientée verticalement pour les utiliser avec des chaussures doubles en plastique. Cependant, depuis que les grimpeurs ont généralement abandonné les chaussures en plastique au profit de chaussures en cuir isolées. Les crampons n’ont plus besoin d’être aussi rigides.

Ainsi, les cadres orientés horizontalement sont désormais la règle. Car ils fléchissent mieux pendant la marche. De plus, comme l’acier ou l’aluminium est posé à plat, vos pieds sont plus proches du sol qu’avec les cadres verticaux. Résultat, vous gagnez en stabilité. Les barres plates repoussent également la neige de manière efficace.

Poids :

Les crampons en aluminium sont les plus légers, mais en économisant du poids, vous diminuez généralement la durabilité et la résistance. Pour l’escalade non technique, l’aluminium est un bon choix. Evitez toutefois l’escalade mixte roche et neige avec des crampons en aluminium.


Quelle construction pour ses crampons ?

comment choisir ses crampons alpinisme

Bien que des crampons articulés et rigides soient encore disponibles La grande majorité des crampons utilisés aujourd’hui sont considérés comme semi-rigides.

Une conception semi-rigide offre l’avantage d’une bonne performance dans les conditions les plus diverses. Il offre suffisamment de flexibilité pour la marche hivernale tout en étant suffisamment rigide pour l’escalade sur glace modérée.

Sur certains modèles, un réglage de la barre de liaison (la barre située entre la pointe et le talon) permet de faire passer le crampon d’un mode semi-rigide à un mode flexible. Ce qui le rend plus confortable pour la randonnée et moins susceptible de s’agglomérer à la neige.

Les crampons semi-rigides sont plus faciles à régler que les anciens modèles rigides. En plus, ils s’adaptent à une plus grande variété de formes de chaussures. Si vous avez une chaussure très incurvée, vous pouvez vous procurer une barre centrale asymétrique comme accessoire pour obtenir un meilleur ajustement. Le choix d’une barre acier à ressort (plus longue et plus flexible) peut convenir parfaitement à vos chaussures.

Remarque :
il existe des crampons gauche et droit de conception semi-rigide. Cela est déterminé par l’orientation de la barre centrale.

Types de fixations

Les crampons se fixent à la plupart des chaussures à l’aide de l’un des trois types de fixation décrits ci-dessous. Si vous portez des surbottes (pour la haute altitude ou les conditions très froides), assurez-vous d’essayer les crampons avec vos bottes . Car le caoutchouc et le tissu supplémentaires peuvent affecter l’ajustement des crampons. Certains fabricants proposent également des fils d’assurage compatibles avec les chaussures de télémark.

Hybride

Parfois appelés crampons mixtes ou semi-step. Les hybrides sont équipés d’un levier de talon et d’une sangle de pied. Ils nécessitent des chaussures avec une semelle rigide et une rainure ou un renfort au niveau du talon pour maintenir le levier de talon.

La sangle de pied, en revanche, n’a pas besoin de trépointe pour être bien fixée. Ces chaussures sont faciles à enfiler avec des gants. Car vous n’avez pas besoin de nettoyer la rainure du talon et de l’aligner. De ce fait, il vous suffit de tirer sur la sangle du talon et de lancer le levier du talon.

Step-In :

Dans ce système, une boucle en fil de fer maintient la pointe en place tandis qu’un câble de talon avec levier de tension fixe le crampon au talon. Si l’ajustement chaussure/crampon est bon, le système est très sûr.

C’est également le style le plus facile à enfiler avec des gants et dans des conditions neigeuses. Cependant, vous devrez obligatoirement choisir des chaussures avec des semelles rigides est une certaine épaisseur de rainure.

Un autre avantage du système step-in est que vous pouvez déplacer la bague avant pour ajuster la longueur des pointes avant en fonction du type de terrain. Il est recommandé d’utiliser les crampons step-in avec les chaussures de ski alpinisme et de télémark.

Strap-On

Ce style comporte généralement une paire de sangles en nylon par crampon. La beauté de ce système est qu’il peut être utilisé avec pratiquement n’importe quelle botte ou chaussure (assurez-vous simplement que la barre centrale est compatible avec le flex de votre botte ou chaussure).

Bien qu’ils soient plus longs à attacher que les autres styles. Ils peuvent être ajustés de manière suffisamment serrée pour les itinéraires de glace modérés. Elles constituent un excellent choix si vous devez utiliser plusieurs chaussures avec le même crampon.

Les fixations à sangles ne sont toutefois pas aussi précises que les fixations à pas : il peut y avoir un léger mouvement entre la chaussure et le crampon.


Pointes avant :

Il s’agit des points (ou pointes) orientés vers l’avant sur les crampons :

  • Horizontale : Ces pointes doubles conviennent à presque toutes les escalades alpines ou sur glace/neige.
  • Verticale : Ces pointes doubles sont préférées pour les cascades raides et les escalades mixtes. Ces pointes avant se glissent facilement dans les fissures et sont réglables et remplaçables. Certains crampons pour glace technique ont des pointes avant secondaires pour un soutien et une traction supplémentaires.
  • Monopointe : Cette pointe unique est populaire pour les cascades techniques et les escalades mixtes. Les exigences spécifiques d’une cascade technique ou d’une voie alpine mixte (ainsi que les conditions) dictent souvent le type de crampon le mieux adapté à la tâche.

Compatibilité crampons/bottes

La compatibilité des chaussures et des crampons est essentielle pour la performance et la sécurité. Votre type de chaussure détermine en fin de compte les options dont vous disposez en matière de systèmes de fixation.

Par exemple, les crampons ultralégers à sangle fonctionneront sur des chaussures de randonnée ultralégères. Cependant, ils ne seront pas adaptés à l’alpinisme ou à l’escalade sur glace. Un crampon attaché à une chaussure à semelle souple ne sera pas aussi bien fixé que sur une chaussure à semelle rigide. Voici quelques considérations pour choisir ses crampons d’alpinisme :

Déterminez le type de chaussure que vous avez:

La semelle est-elle très flexible, semi-flexible ou rigide ? A-t-elle des embouts ou des talons, ou les deux ? Si vous avez des bottes très flexibles sans soudures aux orteils. Vous aurez peut-être besoin d’une nouvelle botte si vous envisagez de les porter avec des crampons d’escalade technique.

Quelles activités envisagez-vous ?

Pour l’alpinisme ou l’escalade sur glace. Examinez la pointe et le talon de votre chaussure. Vous avez plusieurs possibilités de fixation des crampons. Pour la marche plutôt que l’escalade, envisagez des crampons moins techniques avec une fixation à sangle.

Si vous voulez des crampons à enfiler, gardez à l’esprit que vous avez besoin de chaussures à semelles rigides avec des semelles épaisses ou des rainures à la pointe et au talon.

Adaptez la flexibilité de votre chaussure à celle du crampon:

Pour des chaussures très souples, prenez des crampons avec une barre centrale flexible qui relie l’avant et l’arrière. Vous pouvez porter des crampons en aluminium avec des baskets (et des fixations à sangles) pour l’alpinisme léger ou les déplacements sur glacier, assurez-vous simplement que la flexibilité est similaire.

Apportez vos chaussures lors de vos achats:

C’est une façon intelligente de s’assurer qu’un crampon est adapté. Assurez-vous que la barre centrale est adaptée à la souplesse, à la forme et à la longueur de la chaussure. Les grimpeurs procèdent souvent à des micro-réglages, comme l’ajustement de l’embout, pour garantir un ajustement parfait.

En cas de doute, optez pour un système à sangles:

Il s’adapte le mieux à la plupart des chaussures, et il est toujours préférable de prendre le risque d’obtenir un crampon adapté !