Catégories
raquette neige

Comment faire de la raquette à neige ?

Spread the love
Activité plein air » Activité hivernale » Comment faire de la raquette à neige ?

Le guide du débutant pour faire de la raquette à neige

Ce qui a commencé il y a des milliers d’années comme un mode de transport hivernal essentiel est devenu une activité récréative et populaire. Mais si vous ne l’avez jamais fait, vous pouvez vous demander pourquoi faire de la raquette ? Voici quelques raisons :

  • C’est un excellent exercice hivernal : Si vous cherchez un moyen de rester en forme même lorsque la neige tombe. Alors, la raquette est un excellent exercice aérobique à faible impact. Elle vous permet de prolonger votre saison de randonnée et de course. Tout en profitant de la solitude dans des zones qui pourraient être bondées en été.
  • C’est une excellente activité sociale : Tous les âges et tous les niveaux d’aptitude peuvent pratiquer ce sport ensemble.
  • Elle est peu coûteuse : si le prix des équipements et des billets de remontée mécanique vous font hésiter. Vous serez heureux d’apprendre que la raquette est abordable. L’équipement requis comprend des raquettes et une tenue appropriée. Des bâtons sont également recommandés, mais pas obligatoires. Si vous voulez essayer avant d’acheter, vous pouvez toujours louer des raquettes et des bâtons dans les meilleures stations de ski.
  • Cela ne nécessite que quelques techniques de base : Peu d’activités de plein air sont aussi conviviales pour les débutants. Si vous envisagez de vous aventurer hors des sentiers faciles. Vous devrez apprendre à monter et à descendre des collines, à traverser des pentes, à utiliser vos bâtons, à vous relever après une chute dans la neige profonde et à éviter les avalanches et à vous y préparer. Suivre un cours ou participer à une excursion peut être une excellente occasion d’apprendre ces notions.

Quel équipement avez-vous besoin pour faire de la raquette à neige ?

Voici les éléments de base pour votre première sortie en raquettes à neige :

  • Achetez des raquettes adaptées à votre poids, au terrain et aux conditions de neige.
  • Portez des chaussures chaudes et imperméables
  • Portez plusieurs couches de vêtements qui peuvent supporter le froid et l’humidité.
  • Apportez des bâtons réglables avec des paniers à neige (facultatif, mais recommandé).
  • N’oubliez pas d’emporter les dix éléments essentiels.(article à venir)

Comment choisir des raquettes à neige ?

Si vous commencez à faire de la raquette, la location de matériel est un excellent moyen pour débuter. Le magasin de location vous fournira des raquettes adaptées à votre poids et aux conditions dans lesquelles vous allez faire de la raquette.

Si vous achetez vos premières raquettes à neige. Les raquettes pour terrain plat constituent un excellent premier choix. Ce sont des modèles d’entrée de gamme qui offrent également un bon rapport qualité-prix. Elles sont conçues pour une marche facile sur un terrain plat ou vallonné et sont idéales pour les débutants ou les familles.

Assurez-vous de vérifier la charge maximale recommandée pour vos raquettes (votre poids plus celui de votre sac rempli d’équipement ne doit pas dépasser la charge recommandée). Ensuite, prenez en considération le type de neige sur lequel vous allez vous déplacer (la neige poudreuse nécessite des raquettes avec une plus grande surface pour vous permettre de flotter sur la neige).

Pour en savoir plus, vous pouvez vous référer à notre guide complet pour savoir Comment choisir des raquettes pour la neige? 

Comment s’habiller pour faire de la raquette à neige ?

Quand vous sortez pour faire des activités hivernales , le froids sera majoritairement présent. Pour ne pas avorter prématurément votre sortie. Il est fortement conseiller de bien s’équiper contre le froids. Voici les points clé pour une sortie raquette réussi :

Portez des chaussures et des chaussettes adaptées :

La bonne nouvelle, c’est que les raquettes à neige s’adaptent à pratiquement tous les types de bottes ou de chaussures. Votre principale préoccupation est donc de porter quelque chose qui garde vos pieds confortablement au chaud et au sec.

Des bottes d’hiver isolées et imperméables à semelles épaisses et à dessus en caoutchouc ou en cuir sont idéales. Mais des chaussures de randonnée robustes et imperméables en cuir peuvent également faire l’affaire.

Ajoutez à cela des chaussettes en laine ou en matière synthétique qui évacuent la transpiration. Puis emportez une paire supplémentaire au cas où les vôtres seraient trempées.

Habillez-vous par couches (sans coton) :

Comme toujours lorsque vous faites de l’exercice en plein air. Habillez-vous par couches afin de pouvoir adapter vos vêtements à votre niveau d’activité et à la météo.

Évitez le coton, car il risque d’être trempé et de vous refroidir. Choisissez plutôt des vêtements synthétiques ou en laine. Car ils évacuent l’humidité et conservent la chaleur même lorsqu’ils sont mouillés.

Remarque :
les vêtements de ski de fond sont conçus pour les activités hivernales aérobiques et peuvent faire double emploi avec les vêtements de raquette.
les différents vêtements :
  • Couche de base : Choisissez une couche de base légère ou moyenne en fonction des prévisions de température et de votre niveau d’activité. Un haut à fermeture éclair vous permet d’évacuer l’air lorsque vous vous réchauffez et de remonter la fermeture éclair pour vous réchauffer pendant les pauses.
  • Couche intermédiaire : Les vestes et les pantalons soft-shell sont de bonnes couches intermédiaires isolantes. Car ils conservent la chaleur lorsqu’ils sont mouillés, bougent librement et respirent pendant l’exercice. Les couches intermédiaires en polaire polyester peuvent également faire l’affaire en cas de besoin.
  • Couche extérieure : Pour votre couche extérieure, choisissez une veste et un pantalon imperméables et respirants qui vous garderont au sec et vous protégeront du vent. Les fermetures éclair sont une bonne idée pour une meilleure ventilation. Car vous allez transpirer et vous ne voulez pas avoir trop chaud.
  • Bonnet et gants : Gardez votre tête et vos mains couvertes pour éviter la perte de chaleur et vous protéger des coups de soleil. Un bonnet, un bandana ou une cagoule en laine ou en matière synthétique conserve la chaleur pendant les journées froides et venteuses. Tandis qu’un chapeau à larges bords ou une casquette peut vous faire de l’ombre pendant les journées ensoleillées. Des gants de ski ou des moufles imperméables sont indispensables pour garder vos mains au sec et au chaud.
  • Lunettes de soleil et crème solaire : vous protégeront des rayons UV, qui sont plus intenses lorsqu’ils sont réfléchis par la neige et peuvent provoquer des coups de soleil et la cécité des neiges.
  • Les guêtres : elles empêchent la neige d’entrer dans vos bottes Pour la poudreuse profonde, vous avez besoin d’un modèle haut de gamme avec un tissu imperméable/respirant.(voir notre article sur Comment mettre des guêtres sur vos chaussures ? )

Où aller faire de la raquettes à neige ?

Les guides peuvent offrir une certaine inspiration pour les destinations de raquettes à neige. Mais en général, les options suivantes sont bonnes lorsque vous débutez :

  • Inscrivez-vous à une excursion ou à un cours de raquettes (il existe des cours pour apprendre les techniques de raquette et la préparation aux avalanches).
  • Stations de ski de fond. Ces zones font payer l’utilisation de leur réseau de pistes.
  • Toute zone où vous faites de la randonnée en été.
  • Forêts et parcs naturel régional.

Comment faire de la raquette ?

Découvrez les différentes techniques de base pour faire de la raquette comme un pro est sans vous fatiguer inutilement.

Comment faire de la raquette sur un terrain plat ?

Marcher sur un terrain plat ou vallonné est assez intuitif. Votre foulée doit être plus large que pour la randonnée afin d’éviter de marcher sur l’intérieur des cadres de vos raquettes. Pour cette raison, il se peut que vos hanches et vos muscles de l’aine vous fassent un peu souffrir après les premières sorties en raquettes.

Comment faire de la raquette en montée ?

Lorsque vous montez une colline, vous utilisez vos crampons d’orteil ou de cou-de-pied pour la traction. Placez toujours vos pieds fermement sur la neige, bâtons devant vous. Plusieurs techniques entrent en jeu, en fonction des conditions.

Dans la neige poudreuse, utilisez la technique du coup de pied (kick-step). Levez votre pied et donnez un coup de pied dans la neige avec la pointe de votre chaussure pour créer un pas.

Il vous faudra plus d’un essai pour construire une surface suffisamment solide pour vous tenir debout. Vos raquettes seront dans l’angle de la pente, avec l’arrière qui pend vers le bas derrière vous et les orteils au-dessus de vos bottes.

Cela permet de planter les crampons ou les taquets de la raquette dans la neige, directement sous la plante de vos pieds. Si les conditions sont telles qu’un coup de pied finit par créer un trou profond dans la neige, cherchez un autre itinéraire.

Sur une neige dure et croûtée, vous ne pourrez probablement pas faire de pas de danse. Vous devrez plutôt compter sur l’adhérence de vos crampons et de vos bâtons. Remontez la pente, mais si elle est trop raide, essayez de trouver un itinéraire de traversée plus facile.

Sur les pentes modérées à raides. Relevez le dispositif de levage du talon (également appelé barre d’escalade ) qui se trouve sous le talon de nombreuses raquettes à neige. Cela place votre pied dans une position neutre en montée et vous permet de soutenir plus facilement une longue ascension.

Comment faire une descente en raquettes à neige ?

Dans les descentes, gardez vos bâtons plantés devant vous. Les genoux pliés, détendus et le poids du corps légèrement en arrière. Marchez sans à-coups et plantez votre talon en premier lorsque vous marchez.

Attention:
sur certaines pentes, vous ne devez jamais tourner vers l’orteil après avoir planté votre talon. Car cela risque de faire glisser votre jambe en bas de la pente.

Les bâtons offrent un équilibre et un contrôle supplémentaires lorsque vous descendez. Assurez-vous simplement de les ajuster pour qu’ils soient un peu plus longs pour votre descente.

Évitez de trop balancer votre jambe. Car cela peut faire en sorte que l’arrière de votre raquette s’accroche et vous déséquilibre. Si la pente se raidit, veillez à maintenir votre poids en arrière. Si vous commencez à glisser, asseyez-vous.

Comment traverser en raquettes à neige ?

La traversée est une méthode de déplacement courante. Elle peut être utilisée pour éviter un terrain trop raide ou difficile. le but, est de bien garder l’équilibre.

Poussez le côté amont de chaque raquette dans la pente pour créer un plateau à mesure que vous avancez. Gardez votre poids sur la raquette qui monte.

Si possible, marchez dans les pas de la personne qui vous précède.

Utilisez vos bâtons. Allongez le bâton de descente et raccourcissez le bâton de montée jusqu’à ce que leurs sommets soient égaux lorsque leurs pointes touchent la neige.

Comment utiliser les bâtons de raquette à neige ?

Bien que facultatifs sur terrain plat. Les bâtons s’avèrent utiles lors de nombreuses sorties en raquettes. Ils vous permettent non seulement d’avoir un meilleur équilibre. Mais aussi de faire travailler le haut de votre corps.

Les bâtons réglables sont les meilleurs car ils peuvent être raccourcis pour les montées et rallongés pour les descentes. Et, comme vous venez de le voir. Ils peuvent être de longueurs différentes en traversée.

Pour régler la longueur de votre bâton sur un terrain plat, retournez votre bâton à l’envers et saisissez-le juste sous le panier. Réglez la longueur jusqu’à ce que votre coude soit à angle droit.

Passez vos mains par les sangles du bâton depuis le bas. Cela vous permet de vous fier uniquement aux sangles lorsque vous devez relâcher votre prise afin de reposer brièvement vos mains.

Comment se relever après une chute en raquettes à neige ?

Cela n’arrive pas souvent, mais vous pouvez tomber et vous tomberez probablement à un moment ou à un autre lorsque vous faites de la raquette. Cela se produit le plus souvent dans les descentes. Si cela vous arrive voici comment faire :

  1. Lorsque vous sentez que vous commencez à tomber. Essayez de tomber du côté de la montée si possible.
  2. Avant de pouvoir vous relever, vous devez retirer vos mains des sangles des bâtons (si vous en avez).
  3. Ensuite, vous déplacer jusqu’à ce que votre tête soit en haut de la pente, vos pieds en bas de la pente et que vous fassiez face à la pente, les genoux serrés contre votre poitrine. Votre objectif est de vous appuyer sur la pente jusqu’à ce que vous soyez debout sur vos genoux. Vous pourrez alors transférer votre poids sur vos raquettes et vous tenir debout jusqu’en haut.

Si vous avez des bâtons :

  1. Glissez-les sous votre poitrine, parallèlement à la pente
  2. puis utilisez-les pour vous relever de la pente.
  3. Si vous tombez dans la neige profonde sur un terrain plat, vous pouvez faire un « X » avec vos bâtons sur la neige devant vous
  4. puis utiliser le point central pour vous soutenir pendant que vous vous remettez debout.

Si vous n’avez pas de bâtons :

  1. Ouvrez vos mains et appuyez vers le bas, ce qui créera probablement des trous dans la neige.
  2. Remplissez les trous avec plus de neige,
  3. puis appuyez à nouveau aux mêmes endroits.
  4. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous ayez construit une base solide de neige compacte que vous pouvez utiliser pour vous pousser hors de la pente.

Comment courir en raquettes à neige ?

Si vous prévoyez de courir en raquettes, vous aurez besoin de raquettes spéciales pour le trail-running. Elles sont plus étroites et plus légères que les raquettes traditionnelles. Elles sont généralement portées avec des chaussures de course légères ou des chaussures de cross-trainer.

Conseils de sécurité pour faire de la raquette à neige :

Restez dans les limites de vos connaissances, de votre condition physique, de l’environnement et de votre équipement. Utilisez d’abord les sentiers établis, de nombreux domaines skiables en disposent.

En empruntant les pistes des stations, vous vous rapprochez des secours potentiels et vous réduisez le risque d’avalanches. Évitez autant que possible de faire de la raquette seul.

Quelle que soit la taille de votre groupe, confiez toujours votre plan de voyage à une personne responsable et faites-lui savoir quand vous serez de retour – et respectez votre itinéraire.

Voici d’autres conseils :

  • Vérifiez votre équipement : Arrivez toujours avec l’équipement approprié. Y compris des vêtements chauds, de la nourriture, de l’eau et les dix éléments essentiels.
  • Connaitre les dangers : Soyez conscient de votre environnement. Les risques liés aux déplacements dans l’arrière-pays comprennent les chutes aux passages de ruisseaux, les surprises dues aux changements de temps, les avalanches et le danger de tomber dans un arbre ou un puits rocheux. Renseignez-vous des dangers de votre parcours avant de partir.
  • Sachez comment naviguer : Si vous prévoyez de vous aventurer loin d’une station de ski. Assurez-vous que vous et vos compagnons êtes préparés. Emportez une carte topographique de la région (cart IGN). Une boussole, vous pouvez découvrir notre article pour savoir comment l’utiliser. Ou éventuellement un GPS pour vous aider à naviguer.
  • Restez au chaud et au sec : Emportez des couches supplémentaires pour vous réchauffer. En particulier une couche de base supplémentaire (sous-vêtements longs) au cas où celle que vous portez serait mouillée par l’effort ou le temps. Connaissez les signes d’hypothermie afin de pouvoir les reconnaître chez vous et les membres de votre groupe.
  • Restez hydraté : Il est aussi important de boire pendant un exercice par temps froid qu’en été. Non seulement l’eau permet à vos muscles de fonctionner. Mais elle aide également votre corps à lutter contre l’hypothermie. Si vous utilisez un réservoir d’eau, il est utile d’avoir un sac à dos avec une gaine isolante. Si vous utilisez une bouteille d’eau, empêchez-la de geler en utilisant un sac isotherme (vous pouvez en trouver des pas cher sur AMAZON). Une bouteille à vide contenant des boissons chaudes ou de la soupe peut vous aider à rester à la fois hydraté et au chaud. (Et vous vous ferez des amis si vous partagez).
  • Connaissez la sécurité en cas d’avalanche : Si vous prévoyez d’aller faire du hors piste en haute montagne. Assurez-vous que chaque membre de votre groupe porte un détecteur d’avalanche, une sonde et une pelle, et qu’il sache comment les utiliser. Vérifiez les prévisions d’avalanche et les conditions de neige avant de partir. Evitez toujours les pentes sujettes aux avalanches. Soyez attentif aux signes de neige instable et changez d’itinéraire ou faites demi-tour si vous les rencontrez.