Comment choisir une tente de randonnée ?

Spread the love

Parce qu’il a un effet important à la fois sur votre budget et sur le poids de votre sac. Choisir une tente de randonnée est l’une de vos plus importantes décisions d’achat de matériel. Et, pour compliquer les choses, elles sont proposées dans une variété étonnante de modèles. Allant du minimaliste au au modèle le plus luxueux.

Pour simplifier le choix de la bonne tente de randonnée, vous pouvez décomposer le processus en points de décision suivants :

  • Capacité : nombre probable de dormeurs
  • Saisonnalité : fabrication de l’abri par rapport aux variété de climat
  • Poids : kilo transportés par rapport aux euros dépensés
  • Habitabilité : espace intérieur bien placé, facilité d’accès, facilité de montage, etc.

12 facteurs important pour choisir une tente de randonnée

1/ Saisonnalité :

La première étape pour déterminer votre tente de randonnée idéale consiste à déterminer quand vous l’utiliserez et où vous irez. Nous commencerons par noter que la majorité des tentes sur le marché sont de type 3 saisons. Ce qui s’explique par le fait que la plupart des randonneurs s’en tiennent aux itinéraires établis, principalement pendant les mois d’été.

Pour ce groupe, les emplacements de camping sont généralement bons et les longues périodes d’intempéries ne sont pas un souci majeur. Dans ces conditions, presque toutes les modèles trois saisons disponibles sur le marché (des tentes économiques aux tentes ultralégères) devraient être à la hauteur.

Si vous vous rendez dans les Alpes ou dans d’autres régions où les vents sont forts et le temps rude. Ou si vous prévoyez de sortir pendant les saisons intermédiaires, vous aurez besoin d’une tente 3 saisons plus redoutable, capable de vous garder en sécurité et au sec.

Enfin, les explorateurs hivernaux et ceux qui campent sur la neige ont des exigences totalement différentes et doivent rechercher un véritable modèle de tente 4 saisons.

Mais en fin de compte, les tentes 3 saisons sont celles que la plupart des gens choisissent et devraient offrir une protection adéquate contre le vent et les intempéries dans la plupart des conditions non hivernales.

2/ Utilisation : Randonnée occasionnelle ou sérieuse :

Il faut ensuite réfléchir aux types de voyages que vous allez entreprendre. Pour commencer par les randonnées occasionnelles, ces aventures impliquent généralement de couvrir de plus courtes distances lors d’excursions d’une nuit ou d’un week-end sur des réseaux de sentiers bien tracés.

Les caractéristiques à rechercher ici sont :

un prix raisonnable, un processus de montage et de démontage simple, des matériaux durables et une bonne habitabilité générale.

Au fur et à mesure que les voyages deviennent plus longs et plus ambitieux. Des facteurs comme le poids et la taille du sac à dos deviennent des priorités (nous reviendrons sur ces considérations plus loin).

Et à l’extrême, on trouve les randonneurs longue distance ou les thru-hikers qui ont une grande expérience des produits et sont prêts à faire des compromis sur le confort et la durabilité pour un design ultra-streamé.

Quel que soit le type de randonnée que vous faites, essayez d’adapter la conception de la tente à votre style de randonnée. Les tentes bon marché sont parfaites pour les sorties occasionnelles. Alors, que les modèles ultralégers peuvent être excessifs pour beaucoup de personnes et de situations.

3/ Quelle est l’importance du poids pour vous ?

Pour certains randonneurs, le poids est l’un des critères les plus importants dans le choix d’une tente. Voici ce que vous devez savoir : la plupart des tentes bon marché utilisent des matériaux moins chers et plus lourds, et ces modèles pèsent souvent entre 2 et 3 kg pour les versions pour deux personnes.

Donc, si vous voulez vraiment être ultraléger. Un certain nombre de modèles de tentes se rapprochent de la marque de 1 kilo ou même moins. (Quelle tente choisir de moins de 1kg ?)

Cependant, les tentes plus légères s’accompagnent d’un certain nombre de compromis. En général, plus le poids diminue, plus le prix augmente, plus la durabilité diminue, plus l’espace intérieur diminue, plus les caractéristiques sont réduites et plus le montage devient compliqué.

Le bon choix doit être basé sur votre budget et sur l’utilisation que vous comptez faire de votre tente. Si vous êtes un débutant ou un randonneur du dimanche qui ne parcourt pas de très longues distances. Des modèles comme la Forceatt (à moins de 90 €) Hut ou la Bessport sont un excellent moyen d’économiser.

De plus, elles sont plus résistants et le poids peut facilement être divisé entre deux sacs (corps de la tente et parapluie dans l’un, mâts et piquets dans l’autre).

Si vous faites souvent du sac à dos, si vous parcourez de longues distances ou si vous faites de la grande randonnée. Chaque gramme compte et l’investissement supplémentaire peut en valoir la peine.

4/ Le coût :

Les prix des tentes de randonnée varient considérablement. D’environ 150 € pour un modèle économique d’une marque respectée à 700 euros ou plus. Il est donc utile d’examiner ce que vous obtenez en dépensant plus.

En commençant par le bas de gamme, l’un de nos modèles économiques préférés est la tente Dôme 2 personnes MT500 de chez DECATHLON, qui coûte 150 €. Elle vous offre un poids total d’environ 2,8kg, des matériaux durables mais encombrants qui ne se replient pas aussi facilement que d’autres tentes. Ainsi, qu’un espace intérieur décent et un processus de montage et de démontage très facile.

En dépensant plus, vous obtiendrez des tissus plus haut de gamme qui réduisent considérablement le poids total. Prenons l’exemple de la MT900 ULTRALIGHT, d’une valeur de 220 €. Elle est aussi spacieuse à l’intérieur que le modèle précédent. Par contre, elle pèse nettement moins lourd (1.75kg). La différence de prix de 80 euros entre les deux tentes n’est pas à dédaigner, mais la réalité est que les avantages en termes de performance en valent la peine pour ceux qui sortent beaucoup.

5/ Capacité de la tente et espace habitable :

Comment choisir une tente de randonnée

Dans la plupart des cas, les tentes de randonnée sont proposées avec des capacités allant de une à quatre personnes. Les modèles pour deux personnes sont les plus populaires. Car, ils sont conçus pour accueillir deux matelas de largeur standard côte à côte.

Opter pour une tente pour une personne est un bon moyen de gagner du poids. cependant, nombreux randonneurs solitaires décident de passer à une tente pour deux personnes. Car elle offre un espace supplémentaire à l’intérieur (de plus, vous avez la possibilité d’emmener un partenaire en voyage).

Les tentes pour trois personnes sont une bonne solution pour les petites familles, les couples qui partent en randonnée avec un chien. Ou pour ceux qui aiment garder plus de matériel à l’intérieur.

Enfin, les tentes pour quatre personnes sont les moins courantes. Car elles sont assez lourdes et encombrantes, mais elles peuvent être une option convenable pour les familles.

Connaître la capacité d’une tente vous donne une bonne idée de son espace intérieur. Mais mieux comprendre son habitabilité nécessite quelques éléments supplémentaires.

L’espace habitable

Tout d’abord, il y a les dimensions du sol (longueur x largeur), que la grande majorité des fabricants fournissent et qui donnent une bonne idée de la possibilité d’installer ou non un tapis de sol large ou un sac de couchage extra-long.

Ensuite, la hauteur du sommet représente le point le plus élevé à l’intérieur de la tente (souvent en plein milieu) et peut être utile pour déterminer si vous pouvez vous asseoir confortablement.

Enfin, jetez un coup d’œil à la forme générale de la tente. Les parois de la tente sont-elles assez verticales ou fortement effilées à mesure qu’elles s’élèvent ? Le sol est-il rectangulaire ou plus étroit aux pieds qu’à l’extrémité supérieure ?

Il s’agit dans les deux cas de techniques classiques d’économie de poids qui donnent l’impression qu’une tente est plus exiguë à l’intérieur. L’examen de toutes ces informations vous donnera une bonne idée du volume intérieur réel d’un modèle donné.

6/ Nombre de portes :

Bien qu’il ne s’agisse certainement pas de la caractéristique la plus excitante. Le nombre de portes d’une tente est une considération importante, en particulier pour ceux qui partent en randonnée avec un partenaire.

Pour les voyages à deux ou plus, avoir une porte des deux côtés de la tente est un luxe qui vaut la peine. Non seulement vous bénéficiez d’un espace de rangement supplémentaire. Mais le fait d’avoir sa propre porte facilite grandement l’entrée et la sortie la nuit.

Les portes simples permettent de gagner un peu de poids, mais dans la plupart des cas, nous ne pensons pas que la réduction de l’espace de rangement et la commodité générale en valent la peine (une fois encore, les randonneurs solitaires sont une exception).

Il convient de noter que l’emplacement de la porte est également important. Les portes simples situées à l’extrémité de la tête de la tente ne nécessitent pas autant de gymnastique pour y accéder que les modèles avec une porte latérale.

Mais en général, nous recommandons aux randonneurs à deux de rechercher une tente à deux portes. Sauf si vous comptez vraiment les kilo en plus.

7/ Protection contre les intempéries et ventilation :

Le temps peut être imprévisible dans la nature, même au milieu de l’été. Toutefois, la bonne nouvelle est que pratiquement toutes les tentes de randonnée peuvent résister à un léger orage d’été.

Les caractéristiques communes à la grande majorité des modèles sont des :

  • volets de pluie enduits et imperméables,
  • planchers surélevés de type baignoire
  • et des coutures étanches pour réduire les risques de pénétration de l’humidité.

Les modèles les plus chers sont généralement plus résistants aux intempéries que les options économiques. Car leurs matériaux sont plus robustes et durent plus longtemps (une exception notable est constituée par certains modèles ultralégers qui sacrifient la protection contre les intempéries pour réduire le poids).

Et si vous vous attendez à des précipitations et à du vent, recherchez une tente avec un double toit qui descend jusqu’au sol pour une couverture maximale et des points d’ancrage le long de l’extérieur pour attacher des cordes afin d’augmenter la résistance.

La capacité de ventilation d’une tente est presque aussi importante que la protection contre les intempéries. Qu’il s’agisse d’un temps chaud et humide ou de la respiration pendant la nuit dans des températures froides. Tout peut créer une accumulation surprenante d’humidité le long des parois de la tente.

Pour lutter contre ce phénomène, les fabricants de tentes utilisent une construction à double paroi, qui favorise la circulation de l’air en faisant en sorte que le corps de la tente et le double toit soient deux pièces distinctes. En outre, vous verrez de grandes bandes de maille respirante le long de la partie supérieure de nombreux modèles de qualité.

Enfin, recherchez des évents déployables dans le double toit qui peuvent être ouverts pour créer un effet de cheminée et faire circuler l’air (vous pouvez également les fermer si le temps se gâte).

8/ Durabilité :

Une règle générale à garder à l’esprit est que plus le poids d’une tente diminue, plus sa durabilité diminue. Pour les matériaux du corps de la tente et du double toit, la plupart des fabricants indiquent le denier ou « D », qui est une mesure de l’épaisseur du tissu (plus le chiffre est élevé, plus le tissu est épais).

Il est conseillé de vérifier le denier indiqué sur toutes les parties de la tente. Cependant, le sol est la zone sur laquelle vous devez vous concentrer en priorité. Car, il est le plus vulnérable aux perforations, aux déchirures et à l’usure au fil du temps.

Le denier du plancher peut varier considérablement. Pour décider du niveau de durabilité qui vous convient, il est préférable de revenir à l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si vous comptez vous en tenir au côté décontracté des choses, le fait de porter un peu plus de poids pour une résistance accrue peut en valoir la peine.

D’autre part, si vous voyagez rapidement et légèrement, vous êtes prêt à faire un compromis sur la durabilité. Une bonne partie des randonneurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés, se situent quelque part entre les deux. Ce qui explique pourquoi les tentes MT900 sont parmi les modèles les plus courants que vous voyez sur les sentiers.

Elles sont relativement légères, mais devraient être capables de résister à plusieurs saisons de mauvais traitements.

9/ Rangement : Vestibules et poches intérieures :

Même ceux qui voyagent léger devront transporter une bonne quantité de matériel dans l’arrière-pays. De ce fait, le rangement joue donc un rôle important dans le choix de la tente.

Tout d’abord, les vestibules sont la section du double toit qui recouvre les portes et ils fournissent un espace abrité pour votre sac ou vos chaussures pendant la nuit et par mauvais temps.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le fait d’avoir deux portes et deux vestibules est une caractéristique intéressante pour les randonneurs multiples. Car cela limite l’encombrement et permet un accès plus facile à votre équipement depuis l’intérieur.

Les fabricants et les détaillants indiquent également la surface totale du vestibule (en mètre ²). Ce qui constitue un bon point de référence pour comparer les tentes.

Enfin, jetez un coup d’œil à ce que les tentes offrent en termes de poches intérieures. Au minimum, il est bon d’avoir quelques poches le long du toit ou des parois latérales pour ranger les objets que vous voulez avoir à portée de main, comme une lampe frontale.

10/ Tentes autoportantes ou non ?

Si vous êtes à la recherche de tentes ultralégères ou légères, il y a de fortes chances que vous ayez rencontré des options autoportantes et non autoportantes.

Les tentes autoportantes signifient qu’en reliant les arceaux, le corps de la tente peut se tenir debout. Tandis que les tentes non autoportantes nécessitent de fixer les coins pour lui donner une structure et éviter qu’elle ne se déplace.

En général, les tentes autoportantes sont plus faciles à utiliser et à monter (surtout dans les endroits où il est difficile d’utiliser des piquets, comme sur la roche). Ce qui les rend attrayantes pour de nombreux randonneurs.

Cependant, les vrais adeptes de l’ultraléger préfèrent souvent les tentes non autoportantes. Car elles pèsent moins lourd en raison du nombre réduit de sections de poteaux (ou de leur absence totale).

Une dernière remarque, certaines tentes sont considérées comme  » semi autoportantes « . Car elles peuvent tenir debout toutes seules mais doivent être haubanées pour maximiser la surface au sol (ces tentes ont généralement des mâts qui se connectent dans les coins à une extrémité mais pas à l’autre).

11/ Taille de l’emballage :

Dans la plupart des cas, le poids et la taille de la tente vont de pair. Les tentes sont généralement livrées avec un sac de rangement par le haut qui a la forme d’un burrito surdimensionné.

Les tissus de tente et les arceaux plus fins sont logiquement plus petits et plus compressibles. Ce qui rend les modèles légers faciles à glisser dans un sac à dos.

À l’inverse, les tentes bon marché dotées de tissus et de mâts plus épais ont une circonférence beaucoup plus grande. Ce qui peut poser des problèmes pour les glisser dans un sac.

Si vous avez des soucis d’espace, n’oubliez pas que vous pouvez vous partager les tâches de portage avec un partenaire. Ou stocker les arceaux et les piquets séparément du corps et du double toit de la tente. Cela permet de libérer un peu d’espace et facilite le rangement de la tente le matin.

En raison de leur flexibilité en matière de stockage et de transport, la taille mesurée d’une tente emballée est rarement l’une de nos principales considérations.

1/L’empreinte au sol :

L’une des dernières décisions à prendre lors du choix d’une tente est d’ajouter ou non une toile de sol. La majorité des fabricants proposent un tapis de sol correspondant afin d’améliorer la durabilité et la longévité de la tente.

La question de savoir si vous avez vraiment besoin d’une empreinte de sol est un sujet assez détaillé . Mais nous allons couvrir quelques facteurs clés.

Les tentes dotées d’un sol résistant et à haute densité sont moins susceptibles de nécessiter une protection supplémentaire que celles utilisant des matériaux fins, et nous optons rarement pour une empreinte avec ces modèles.

En outre, le fait d’emporter une empreinte ajoute du poids à votre sac, de sorte que ceux qui cherchent à réduire le poids seront enclins à la laisser à la maison. Enfin, tenez compte de l’endroit où vous allez installer votre camp. S’il s’agit d’un sol rugueux comme le granit, il est préférable d’emporter une empreinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.