Comment s’équiper pour faire du paddle ? tous nos conseils pour bien profiter

Spread the love

SI vous souhaitez prendre un maximum de plaisir au bord (ou sur) l’eau, il est important de bien s’équiper pour faire du paddle board. Bien sur, vous aurez déjà besoin des éléments essentiels comme une planche de SUP, une pagaie, un gilet de sauvetage et des vêtements appropriés.

De nombreux pagayeurs ajoutent des accessoires à cet équipement pour rendre une journée sur l’eau plus confortable et plus amusante.

Cet article vous aidera à décider si ces accessoires de SUP courants vous conviennent :

  1. Laisse : Unr leash ou laisse , vous attache à votre SUP pour que la planche ne s’échappe pas si vous tombez.
  2. Sac de rangement : Un sac de plage vous offre un endroit pratique pour ranger des fournitures supplémentaires.
  3. Supports : Choisissez entre un support pour téléphone, un support pour appareil photo, un porte-boisson et des supports pour matériel de pêche.
  4. Cordons élastiques/sangles de fixation : Les cordons et les sangles vous permettent de fixer des objets tels qu’un sac étanche et des vêtements supplémentaires à votre planche de paddle.
  5. Sac à SUP : Ces sacs permettent de protéger votre SUP pendant le stockage et le transport.
  6. Chariot : Un chariot peut faciliter le déplacement de votre stand up paddle encombrant.

S’équiper pour faire du Paddle board : les 6 indispensables

1/ Laisses pour SUP :

Pagayeur de SUP avec leash enroulé

Le vent et les vagues peuvent rapidement éloigner votre planche si vous tombez, il est donc fortement recommandé d’utiliser un leash qui attache votre SUP à vous.

Lorsqu’on utilise une laisse de paddle board, l’une de ses extrémités s’attache à un point précis de la planche et l’autre s’enroule autour de votre cheville ou de votre mollet.

Vous trouverez sur le marché principalement deux types de leashs :

  • Les leashs spiralés
  • et les leashs droits.

Leashes spiralés :

Comme leur nom l’indique, ces laisses pour paddle sont enroulés en un joli paquet bien rangé. Elles sont le plus souvent utilisées pour pagayer en eau plate, le tourisme et la course.

Avantages

  • L’enroulement permet de contenir la laisse et de l’empêcher de tomber dans l’eau où il pourrait traîner et éventuellement vous ralentir.

Inconvénients

  • Les laisses enroulés peuvent s’emmêler, surtout si vous vous déplacez et changez de position fréquemment sur votre planche
  • Les leashes enroulés peuvent faire en sorte que la planche recule rapidement vers vous si vous tombez, alors soyez prêt.


Les leashes droits :

Elles sont constituées d’une longue corde sans enroulement. Les leashs droits sont généralement préférés par les surfeurs et les pagayeurs de rivière.

Avantages

  • Les leashs droits ne s’emmêlent pas autant que la version spirale.
  • Elle ne feront pas reculer votre planche aussi fortement qu’une en spirale si vous tombez de votre planche

Inconvénients

  • Elles sont plus susceptibles de traîner derrière vous dans l’eau qu’un leash enroulé, ce qui peut vous ralentir.

Conseils pour acheter et utiliser un leash :

  • Choisissez la bonne longueur : En règle générale, vous devez utiliser une laisse d’environ 30 cm de plus que votre planche à Paddle.
  • Achetez une laisse spécifique au SUP : Si vous avez une planche de surf à la maison, ne vous contentez pas de retirer la laisse de celle-ci et de la mettre sur votre stand up paddle. Elle n’est probablement pas assez solide pour supporter le poids supplémentaire d’un SUP.
  • Cheville ou mollet : Certaines laisses sont conçues pour s’attacher à votre cheville, d’autres à votre mollet. La décision est généralement prise en fonction de ce qui est le plus confortable, mais certains pagayeurs trouvent que le fait d’attacher le leash au mollet permet d’éviter qu’il ne s’emmêle dans leurs pieds s’ils bougent beaucoup sur la planche.
  • Jambe droite ou gauche : Il est généralement recommandé d’attacher la laisse à votre jambe dominante, qui est celle que la plupart des gens mettent en arrière lorsqu’ils se tiennent dans une position de surf. Ainsi, le leash restera derrière vous lorsque vous reviendrez en position de surf sur votre planche.
  • Pour pagayer en rivière : portez un leash doté d’un dispositif de rupture. Ainsi, si vous ou votre planche vous emmêlez dans les débris de la rivière, vous serez en mesure de vous libérer.
30/06/2022 à 03:59

2/ Sacs de rangement pour stand-up paddle

Sacs de plage pour SUP sur une planche

La plupart des adeptes du stand up paddle évitent de porter des sacs à dos. Car ils peuvent être encombrants lorsqu’on pagaie. Un sac spécialement conçus pour le paddle est une excellente alternative.

Il permet de garder à portée de main les éléments essentiels comme la nourriture, l’eau, la crème solaire et les vêtements supplémentaires.

Les sacs de plage peuvent s’attacher à des points d’attache pré-positionnés sur votre planche, ou vous pouvez installer des points d’attache adhésifs.

Lorsque vous achetez un sac de plage, tenez compte des éléments suivants :

  • Le volume : Assurez-vous que le sac a suffisamment d’espace pour transporter les articles que vous aimez emporter avec vous.
  • Fixation : Tenez compte de la façon dont le sac se fixe à votre paddle. Puis, vérifiez si votre planche possède déjà des points de fixation qui conviennent.
  • Isolation : Certains sacs de SUP sont isolés. Ce qui en fait essentiellement une glacière souple pour votre paddle board. Ils sont parfaits si vous souhaitez transporter de la nourriture et des boissons fraîches.

3/ Supports pour SUP :

PADDLE SUP avec porte-téléphone

Il existe de nombreux supports différents pour fixer des accessoires à votre Stand-Up Paddle.

Ils se montent généralement facilement. Soit en s’attachant à des points de fixation prédéfinis sur votre planche. Soit à l’aide de ventouses.

Voici quelques-unes des options les plus populaires :

  • Supports pour téléphone : Ils vous permettent de garder votre smartphone à portée de vue afin de suivre la vitesse et la distance, de garder un œil sur une carte ou de lire un SMS. Assurez-vous que votre téléphone est dans un étui étanche avant de le placer dans le support.
  • Supports de caméra : Fixez votre caméra d’action sur le pont de votre planche pour capturer des images de votre journée en mer. Là encore, veillez à ce que la caméra soit dans un étui étanche.
  • Porte-boissons : Ces supports simples vous permettent de garder votre boisson préférée à portée de main.
  • Supports de pêche : Les supports de canne à pêche et de pagaie peuvent rendre votre journée de pêche plus pratique.

4/ Cordon élastique/sangles d’arrimage :

SUP avec sangles d'arrimage

Certains SUP sont équipés de sandows extensibles ou de sangles d’arrimage statiques à l’avant et/ou à l’arrière de la planche.

Elles sont très pratiques pour fixer les sacs étanche, les vêtements et les glacières.

Si votre Paddle n’est pas équipé de cordon ou de sangles, il y a de fortes chances qu’il dispose de points d’attache prévus à cet effet. Vous pouvez donc acheter le sandow ou les sangles d’arrimage séparément et les enfiler dans les points d’attache.

Si votre SUP n’a pas de points d’attache, vous pouvez également en ajouter. Les points d’attache supplémentaires sont généralement aspirés sur votre planche ou collés à l’époxy.

5/ Sacs de rangement pour Paddle :

Les sacs de rangement pour SUP peuvent aider à protéger votre planche pendant le stockage ou le transport.

Lorsque vous achetez un sac, gardez ces points à l’esprit :

  • Couleur : la plupart des sacs sont blancs ou argentés pour refléter le soleil et garder votre SUP un peu plus frais.
  • Rembourrage : Les sacs rembourrés protègent votre paddle des chocs légers pendant le stockage et le transport.
  • Résistance aux intempéries : Pour un stockage à long terme, trouvez un sac résistant aux intempéries afin de protéger votre planche de l’humidité.
  • Poignées : La plupart des sacs pour SUP ont des poignées et/ou une bandoulière pour faciliter le transport de votre planche.
  • Taille : Assurez-vous que le sac est suffisamment grand pour contenir votre planche.

6/ Chariots à SUP

Si vous avez du mal à transporter votre stand up paddle vers et depuis l’eau. Alors, un chariot à roulettes peut vous simplifier la vie.

Si vous cherchez un chariot pour SUP, il y a quelques points à prendre en compte :

  • L’emplacement du chariot sur votre planche : Certains chariots sont conçus pour tenir votre planche à l’arrière. Tandis que d’autres vont au centre. Les chariots d’extrémité supportent un SUP sur une extrémité, généralement la queue, avec le pont (le haut) de la planche face au sol. Avec un chariot d’extrémité, vous déplacez votre planche en prenant le nez et en la poussant ou en la tirant.
  • Les chariots centraux supportent la planche en son centre et la maintiennent souvent sur le côté. Vous déplacez la planche en la saisissant par l’une de ses extrémités et en la poussant ou en la tirant.
  • Type de roues : Selon l’endroit où vous emmenez votre SUP, les types de roues qui équipent le chariot peuvent être importants.Les roues sans air en plastique ne se dégonflent jamais et fonctionnent bien sur les terrains fermes comme les trottoirs, les rampes de mise à l’eau et le sable compacté.
  • Pneus gonflables : Si vous devez rouler dans du sable mou ou sur un sol détrempé, les pneus gonflés à l’air seront plus efficaces, surtout s’ils sont très larges.

Ca peut vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.