Catégories
conseil jardin

Comment désherber en hiver ? conseils et astuces

Spread the love
Activité plein air » exterieur maison » Comment désherber en hiver ? conseils et astuces

Gardez loin de chez vous les mauvaises herbes, en sachant comment désherber en hiver ?

Tout n’entre pas en dormance pendant l’hiver. Les mauvaises herbes même pendant les mois les plus froids de l’année sont florissantes. De ce fait, elles peuvent continuer à faire des ravages dans votre jardin. Donc, soyez sûr d’être préparé.

Vous connaissez le point commun entre les milliers d’hectares de terres cultivées et de pâturages ? J

e vous donne la réponse en mille, les mauvaises herbes. Et pas seulement une poignée d’entre elles ici et là. Non, il s’agit d’une armée de plusieurs centaines de milliers de personnes. Avec de nouveaux membres chaque jour. En fait, une seule mauvaise herbe peut produire de 100 000 à 200 000 graines. Qui peuvent survivre dans le sol pendant 40 ans. Germant chaque printemps et chaque automne et ceci année après année.

Avec une telle prolifération, il n’est pas étonnant que les mauvaises herbes se répandent rapidement dans vos jardin et potager. Pour tout vous dire, elles coûtent aux agriculteurs des milliards d’euros par an en récoltes perdues. Ajoutez à cela, des milliards de plus sont dépensés en produits chimiques pour les traiter. Et comme par enchantement, certaines espèces ont développé une résistance aux herbicides utilisés pour les contrôler.

Il faut quand même relativiser. Les chiffres et les montants peuvent être différents pour les pelouses et les jardins individuels. Toutefois, les mauvaises herbes restent les mêmes. Qu’elles soient de saison estivale ou hivernale, elles sont un véritable problème national.

Cependant, avec quelques conseils, vous pouvez garder votre pelouse et/ou votre jardin l’hiver presque ou même entièrement sans mauvaises herbes. Pour savoir comment faire et désherber l’hiver suivez nos conseils ci-dessous.

Où apparaissent généralement les mauvaises herbes d’hiver ?

Les mauvaises herbes d’hiver, sont des plantes indésirables qui germent à l’automne. Puis, elles poussent et montent en graines de l’hiver au printemps. Avant de mourir ou entrer en dormance lorsque les températures augmentent. Elles peuvent pousser partout où il y a du sol. Elles aiment particulièrement :

  • Les pelouses, d’autant plus si elles sont clairsemées et malsaines.
  • Les zones où des infestations ont eu lieu les années précédentes,
  • Les régions où les précipitations sont excessives,
  • Les jardins et les pelouses où des équipements comme les tondeuses à gazon et les motoculteurs sont régulièrement utilisés. Les deux propagent les graines.

Comment les mauvaises herbes survivent-elles pendant l’hiver ?

Les plantes sont qualifiées de « mauvaises herbes » en raison de leur extrême ténacité. Notamment grâce à quelques mécanismes de défense hivernaux intégrés.

Quiescence :

Il s’agit de la capacité d’une graine à attendre à l’état végétatif que les conditions de croissance requises soient réunies. Une fois que cela se produit, elle déclenche automatiquement leur cycle de croissance.

Dormance :

La dormance prend la quiescence et y ajoute l’instinct biologique pour réussir à s’établir. Dans ce cas, l’obtention des conditions de croissance requises ne déclenche pas nécessairement la poursuite du développement.

Une condition atténuante au sein de la graine elle-même peut retarder la croissance jusqu’à ce que ses chances de survie et d’établissement soient optimales. Il s’agit d’une démonstration étonnante d’un processus biologique complexe, qui fait de la dormance la clé de la survie des mauvaises herbes l’hiver.

Racines :

Des systèmes racinaires solides aident certaines adventices d’hiver à survivre dans des conditions difficiles. Les mauvaises herbes l’hiver dicotylédones ont de grosses racines pivotantes qui rendent le déracinement plus difficile. Ces racines produisent également de nouvelles pousses si elles sont coupées.

Les plantes vivaces ont toujours une partie de leurs racines dans le sol. Ce qui leur permet de stocker l’énergie nécessaire à une croissance rapide et agressive. Certaines mauvaises herbes d’hiver poussent également à partir de rhizomes. Réputés pour leur propagation latérale rapide et leur facilité à faire pousser de nouvelles plantes.

Voir aussi : 8 conseils pour créer un jardin durable

Les différents types de mauvaises herbes en hiver :

Les mauvaises herbes d’hiver sont classées en fonction de leur structure (dicotylédones ou graminées) et de leur cycle de vie (annuel, pérenne ou bisannuel). Ces classifications sont importantes car les différents cycles de vie et structures nécessitent différentes méthodes de lutte, notamment avec des herbicides.

Un grand nombre des mauvaises herbes d’hiver à feuilles larges les plus répandues sont également des annuelles. Voici quelques exemples :

  • Stellaire intermédiaire (mouron blanc)
  • Lamium purpureum (lamierpourpre),
  • Cardamine hirsuta (cresson de mouton)
  • et Veronica arvensis (véronique rampante) en sont les exemples les plus courants.

La Linaria vulgaris (mufle sauvage) est également une mauvaise herbe d’hiver à feuilles larges. Mais contrairement aux exemples ci-dessus, c’est une plante vivace. Elle est également connue sous le nom de linaire ou de muflier. Une autre dicotylédone hivernale bien connue est le Taraxacum officinale (pissenlit).

Vous trouverez une liste des mauvaises herbes hivernale plus complète en cliquant sur le lien.

Comment désherber en hiver ? bien lutter contre les mauvaises herbes

Voici le matériel que nous aimons utiliser

21/05/2022 à 18:07

Une pelouse saine, dense et luxuriante est de loin la meilleure façon de lutter contre les mauvaises herbes d’hiver. Pour y parvenir, commencez dès l’automne par suivre les étapes suivantes. Celles-ci s’appliquent aux pelouses et aux jardins :

  1. Appliquez un herbicide de pré-émergence avant que les mauvaises herbes d’hiver ne commencent à germer. Ceci, afin de cibler les graines et les systèmes racinaires des plantes vivaces.
  2. Traitez ponctuellement ou enlevez les mauvaises herbes déjà visibles.
  3. Fertilisez.
  4. Appliquez du paillis pour priver les graines des nutriments du soleil et constituer une barrière de croissance.
  5. Évitez les arrosages non ciblés qui profitent aussi aux mauvaises herbes. Mettez en place un système d’irrigation goutte-à-goutte dans les plates-bandes du jardin afin que l’eau soit directement acheminée vers les plantes.
  6. Limitez les travaux de creusement et de labourage qui ont tendance à disséminer les graines.

Après avoir mis en œuvre ces mesures préventives. Inspectez régulièrement votre jardin pour découvrir les mauvaises herbes le plus tôt possible. Enlevez ou traitez les dès que vous les remarquez. En les tuant avant qu’elles ne produisent des graines, vous éviterez les infestations dans les années à venir.

Pour traiter les mauvaises herbes germées, vous avez deux possibilités :

Solution 1 : l’arrachage manuel

Les mauvaises herbes sans racines profondes ou les stolons qui poussent de manière relativement contenue peuvent être arrachés à la main. Pour ce faire, vous devez déterrer toutes les traces de mauvaise herbe. En prenant soin de la secouer ou de la déranger le moins possible. Vous pouvez le faire avec vos mains, mais un outil manuel vous facilitera grandement la tâche.

Cet outil de désherbage sur pied est une bonne option. Il est facile à utiliser et vous permet d’extraire la mauvaise herbe lentement et soigneusement, ce qui est essentiel. Avant que mon voisin me fasse découvrir cet ustensile vraiment pratique faut le dire. J’ai toujours aimé les simples couteaux désherbeur ou les petits râteaux à main avec un bord dentelé.

Application d’herbicide :

Le meilleur herbicide dépend du type de mauvaise herbe d’hiver, de l’herbe ou des plantes cultivées concernées et du climat. Comme certaines mauvaises herbes développent une résistance à certains traitements. Il est souvent plus efficace d’alterner entre deux herbicides.

Comment désherber en hiver ? les trois types d’herbicides:

1/ Désherbant chimiques :

Pour les dicotylédones, recherchez des produits contenant du triclopyr, du dicamba, du MCPP ou du 2,4-D. Ces ingrédients actifs se trouvent dans les herbicides sélectifs qui tuent les dicotylédones mais pas le gazon.

Ce sont les ingrédients actifs que vous trouvez dans les désherbants sélectifs qui tuent les mauvaises herbes à feuilles larges mais pas votre gazon. Certains produits, appelés herbicides à deux ou trois voies, contiennent deux ou plusieurs ingrédients actifs.

Les graminées représentent un plus grand défi. Car elles ne peuvent pas être traitées avec un herbicide sans endommager votre pelouse cultivée.

Si votre pelouse est complètement dormante ou si vous prévoyez de refaire le gazon. Optez pour des herbicides puissants, systémiques et non sélectifs contenant du glyphosate (systémique) ou du diquat (contact).

Les systémiques sont efficaces sur les plantes en croissance active. Donc celles en dormance (comme votre pelouse) sont généralement indemnes.

Il convient de noter que le glyphosate continue de susciter une certaine controverse malgré les conclusions de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) selon lesquelles il ne présente aucun risque pour la santé publique. Il n’est pas cancérigène s’il est utilisé exactement comme indiqué sur l’étiquette. N’oubliez pas qu’un herbicide non sélectif, qu’il soit de contact ou systémique, tuera tout ou partie de ce qu’il touche.

Le désherbant les plus connus à base de glyphosate le plus et qui fonctionne bien reste le ROUND-UP.

DISCLAIMER :
Attention , nous vous recommandons d’utiliser les désherbants chimique uniquement en derniers recours. Quand toutes les autres solutions non pas données de résultat. Les produits chimiques sont nocif pour la nature et votre santé.

Désherbant entièrement naturels :

Si vous préférez les herbicides entièrement naturels. Alors, les ingrédients les plus éprouvés sont le:

  • vinaigre et les acides acétiques,
  • chlorure de sodium (sel),
  • savons,
  • l’acide citrique
  • et les huiles essentielles.

Vous pouvez acheter des produits déjà mélangés ou des produits auxquels il faut ajouter de l’eau. Vous pouvez également préparer vos propres recettes à la maison.

La plupart des herbicides naturels ou biologiques sont non sélectifs et endommagent ou tuent tout ce avec quoi ils entrent en contact. Les herbicides sélectifs entièrement naturels sont plus difficiles à trouver, mais ils existent.

Herbicides à risque réduit :

Grâce à la chimie verte et aux innovations. Il existe une troisième option. Les herbicides à risque réduit avec des ingrédients actifs comme le mésotrione et l’imazamox.

J’ai toujours aimé Tenacity et je le recommande régulièrement. L’EPA a accordé à Tenacity un statut de risque réduit parce qu’il utilise le mésotrione comme ingrédient actif. Bien qu’il soit toxique pour de nombreux types de mauvaises herbes, il ne contient pas d’ingrédients cancérigènes et son utilisation sur les pelouses où jouent les enfants et les animaux domestiques a été jugée sans danger.

Comment désherber en hiver ? notre avis

Avoir une pelouse, un jardin ou un potager bien entretenue et sans mauvaises herbes. Est une chose que tout le monde souhaite posséder. Donc, si vous suivez les conseils que vous avez lu un eu plus haut, vous devrez avoir un jardin formidable.

Cependant, nous attirons votre attention sur l’emploi de certains produits chimiques. Notamment les désherbants vendus sur le marché. Je suppose( nous supposons) que si vous entretenez correctement vos espaces vert, vous avez en vous la fibre écologique. De ce fait, il est intéressant de limiter au maximum tout produit chimique qui peuvent créer un déséquilibre important (pollution, santé, etc…).

Si vous anticiper les mauvaises herbes qui poussent l’hiver, on anticipant le problème à l’automne. Alors, avec un peu d’huile de coude et/ou des produits naturels, vous devriez pas avoir de mauvaises plantes tenaces pendant toute la saison son blanche.

Ca peut vous intéresser :

Quitter la version mobile