Le guide complet pour savoir quand et comment scarifier sa pelouse pour un gazon magnifique ?

jardin de maison proprement scarifier
Spread the love

Dans ce guide qui ce veut le plus complet, nous avons rassemblés toutes les questions et les meilleurs conseils pour scarifier sa pelouse

Comme vous le savez sans doute, le gazon est l’élément roi de ventre pelouse. Sans lui votre jardin semblerai à la fois terne et fades. Donc, pour qu’elle soit verdoyante, dense, robuste et résistante. Vous devez lui donner un entretien optimal. La scarification en fait partie, car elle permet à votre gazon de respirer.

Dans cet article, vous allez découvrir :

Pourquoi scarifier sa pelouse ?

Le but principal de la scarification est de stimuler la croissance du gazon et de le garder en bonne santé.

C’est un processus vraiment très simple. Il s’agit de se débarrasser de la matière brune et morte à la base du gazon, appelée chaume, à l’aide d’un râteau ou d’un scarificateur.

Car, l’herbe coupée que la tondeuse ne ramasse pas et la mousse peuvent matifier la pelouse au fil du temps. Ce feutre à gazon prend l’espace, la lumière et les nutriments dont les plantes à gazon ont besoin pour survivre. C’est pourquoi ce feutre doit être enlevé régulièrement (de préférence au printemps et en automne).

La scarification, en raclant le sol sur environ trois millimètres de profondeur, ameublit le sol pour aérer les racines de la pelouse. De plus, elle permet également d’éliminer la mousse. Un autre obstacle à l’obtention d’une pelouse d’un vert éclatant.

Comment savoir si vous devez scarifier votre gazon ?

Vous pouvez savoir si votre gazon doit être scarifié à l’aide de différents indices. Le test le plus simple est le suivant :

  • Faites glisser un petit râteau métallique. Si les résidus de tonte et de mousse se détachent, il est temps d’utiliser le scarificateur.

Une forte croissance des mauvaises herbes indique également que votre pelouse doit être scarifiée. Car elles s’accommodent généralement mieux du manque de nutriments provoqué par le feutrage de la pelouse.

Quand passer le scarificateur à gazon ?

jardinier entrain passer le scarificateur à gazon

Il est recommandé de scarifier son jardin principalement entre le mois de mars et septembre. Lorsque la température extérieure oscille entre 15 et 20 ° C. Ce qui correspond principalement au demi saison (printemps/l’automne).

Toutefois, éviter de le faire pendant l’été, lorsque la pelouse est utilisée de manière intensive et reçoit beaucoup de chaleur. Tout comme l’hiver, lorsque le sol est gelé.

1/ Scarifier sa pelouse au printemps :

Le début du printemps, disant de mars jusqu’à fin mai maximum est la bonne période. Si vous souhaitez utiliser votre pelouse de manière intensive pendant les mois d’été, vous devez surtout prendre en charge les mesures d’entretien au printemps.

Cela signifie que votre gazon dispose de quelques semaines de repos après le traitement (idéalement trois semaines). Plus tôt vous scarifiez, mieux c’est. Surtout, si les températures le permettent comme mentionné précédemment.

Avec le réchauffement climatique, ces dernières années nous ont montrées qu’il ne faut pas trop attendre longtemps pour scarifier. Le mois de mai est souvent très chaud et sec, c’est pourquoi une irrigation supplémentaire est nécessaire pour que le gazon se referme rapidement.

Il existe deux stratégies pour scarifier son jardin au printemps :

  1. Commencez directement l’entretien du gazon par la scarification avant que le gazon ne commence à pousser correctement. Pour cela, il faut que votre pelouse ait été régulièrement tondu en automne. Après avoir passé le scarificateur, fertilisez la pelouse et tondez-la à hauteur normale une ou deux semaines plus tard.
  2. Commencez l’entretien de la pelouse par la fertilisation. Ensuite, tondez votre pelouse à hauteur normale. Dès que la deuxième tonte de la pelouse est prévue (environ 2 semaines plus tard ) c’est le bon moment pour scarifier.

2/ Scarifier sa pelouse en automne :

La scarification de votre gazon une deuxième fois par an devrait (si nécessaire) avoir lieu en automne, de mi-septembre à mi-octobre. Quand les températures sont encore tiède (ni trop chaude, ni trop froide).

Le deuxième passage avec le scarificateur sert à préparer le gazon pour l’hiver en éliminant :

  • la mousse,
  • les mauvaises herbes
  • et le feutre du gazon.

Il convient ici aussi de choisir le moment de l’entretien du gazon. Afin que celui-ci ait encore le temps de se remettre des efforts fournis avant le repos hivernal.

Quel scarificateur pelouse choisir ?

Les scarificateurs ne diffèrent en principe que par leur entraînement. Vous trouverez des modèles à essence, des scarificateurs électriques avec ou sans fil.

Néanmoins, le principe de fonctionnement est le même pour tous. Entouré d’un boîtier en métal ou en plastique, un arbre tourne, sur lequel sont disposés à intervalles rapprochés des couteaux ou des crochets rigides ou rotatifs.

Les couteaux et les crochets coupent le gazon à une profondeur d’environ deux à trois millimètres, éliminant les matières mortes, la mousse et le feutre à gazon.

Ils permettent ainsi aux herbes et aux racines de bénéficier d’un meilleur apport d’air et de lumière. Ainsi qu’un meilleur drainage de la terre afin que l’eau puisse s’écouler normalement.

Les scarificateurs électriques et à essence jettent généralement le gazon enlevé ou le récupèrent dans un sac à herbe.

1/ Scarificateur à essence pour les grandes surfaces :

Les scarificateurs thermique sont à privilégier si vous avez une grande surface à traiter. Car, ils n’ont pas de batterie qu’il faut recharger, ni de câble qui limite le rayon d’action et sur lequel on peut trébucher.

En fait, ils peuvent fonctionner aussi longtemps que le réservoir est rempli d’essence. Un des avantage du moteur à essence est qu’il est lourd. Cela signifie qu’il a également le poids nécessaire pour enfoncer les couteaux suffisamment profondément dans le gazon.

De plus, ils disposent en principe de plus de puissance que les appareils électriques. Cela est particulièrement avantageux sur les sols très secs, où ils atteignent facilement le sol dur.

2/ Scarificateurs électriques avec et sans fil pour les petites surfaces :

Les performances des scarificateurs électriques sont généralement suffisantes pour une arrière cours. Si vous ne scarifiez votre propre jardin que deux fois par an, vous pouvez également passer outre le défaut supposé du câble.

par conte, si vous souhaitez être indépendant malgré le moteur électrique, le scarificateur sans fil est adapté. Celui-ci promet la liberté sans fil et avec le bon pack de batteries, il offre également des performances similaires à celles d’un appareil à essence.

Avec ou sans batterie, les deux versions séduisent par un niveau sonore inférieur à celui du scarificateur à essence.

Comment scarifier sa pelouse ? Préparation et conseils

Que vous le fassiez à la main, ou avec un scarificateur à gazon thermique ou électrique. La scarification de sa pelouse est une opération assez simple quand vous savez comment vous y prendre.

Néanmoins, gardez à l’esprit que si vous avez les bons outils. Il sera beaucoup plus facile de faire du bon travail. Donc, vous aurez plus de chances de faire de l’entretien de la pelouse une chose régulière.

Pour préparer votre pelouse avant de passer le scarificateur, suivez cette procédure :

1/ Mettez du désherbant :

Il est préférable de le faire une semaine avant la transformation prévue de votre pelouse. Cela empêchera la mousse d’envahir les zones dénudées plus tard.

2/ faut-il tondre avant de scarifier ?

Beaucoup de personne, se pose cette question. La réponse est oui, il est conseillé de tondre votre pelouse environ une semaine avant de la scarifier. Cela aidera à éliminer l’excès d’herbe et à réduire les plaques de chaume. Afin de permettre à la déchausseuse d’enlever le plus de chaume possible.

Pour ce faire, tondez le gazon à une longueur d’environ 2 à 2,5 cm (Ce qui correspond à peu près au réglage le plus bas de la tondeuse) pour obtenir la meilleure profondeur de scarification. Cette longueur est parfaite pour la plupart des pelouses tout au long de l’année.

Laisser l’herbe trop longue peut entraîner l’apparition de champignons et de nombreux insectes. D’un autre côté, une pelouse courte a une apparence inégale et peut provoquer des irritations quand vous marchez dessus.

Ca peut vous intéresser : que vaut vraiment la tondeuse robot Worx Landroid ?

3/ Arrosage :

Vous pouvez idéalement attendre un peu la pluie et vous épargner l’arrosage. Cependant, si la météo n’est pas de votre côté, planifiez votre séance d’arrosage quelques jours avant la scarification. Il est important que l’herbe ait été bien arrosée, mais il est crucial qu’il soit soit sec au moment de la scarification (en vous en dis plus en dessous).

4/ Scarifier sa pelouse de bord en bord :

Cependant, avant de passer au scarificateur, vous devez prendre quelques précautions :

  • Assurez-vous que votre gazon ne soit pas trop humide. Car, il peut coller au scarificateur et oblige les lames à tirer l’herbe de manière inégale. Ce qui pourrait arracher l’herbe saine et fraîche plutôt que la couche de chaume. La scarification doit rajeunir votre pelouse, pas la déchiqueter. La rosée du matin ou une forte humidité peuvent également être à l’origine de ce problème courant.
  • Retirez les plus grosses pierres du jardin. Sinon, elles risquent d’être projetées par le rouleau rotatif et de heurter l’appareil ou, dans le pire des cas, vous-même.

Commencez par régler correctement la profondeur de travail, en fonction du principe suivant :

Aussi plat que possible, aussi profond que nécessaire ».

La bonne profondeur pour scarifier sa pelouse, dépend de la nature du sol et du degré de maturation de votre pelouse. Elle doit être comprise entre 3 et 20 mm.

Faite un premier passage dans le sens de la longueur en réglant votre machine motorisée sur le réglage le plus élevé. puis faites un second passage Déplacez ensuite le scarificateur dans le sens de la longueur.

En fonction de la quantité de chaume que vous avez retirée lors de votre premier passage. Vous voudrez peut-être réduire le réglage du scarificateur. Passez une seconde dans le sens de la largeur, ou à un angle de 45 degrés en créant un fin damier.

Étant donné que la mousse et le chaume plus profonds seront plus lâches suite au premier passage. Ils se détacheront facilement lors de votre deuxième tour.

Deux astuces pour bien scarifier :

  • Scarifiez rapidement et ne stagner pas trop avec votre engin. Sinon vous risquez d’endommager votre pelouse. Lorsque vous changez de direction, poussez la barre de guidage vers le bas afin que les lames survolent la pelouse en tournant.
  • Si votre scarificateur ne recueille pas la mousse et le feutre dans un bac de ramassage, ratissez-les soigneusement sur la pelouse. Plus vous scarifiez profondément, plus l’appareil libère de matières organiques du sol. Donc, vous devrez vider le collecteur d’herbe plus souvent. Il est alors plus pratique de travailler sans bac de ramassage et de ramasser ensuite l’excédent de déchets verts avec un râteau.

Que faire après avoir scarifier sa pelouse ?

Peut-être avez vous également remarqué que votre pelouse souffre de compactage, quelle semble quelque peut dégarnie. Ou encore que le sol soit très dur et que l’eau de pluie s’écoule facilement. Pas d’inquiétudes à avoir, ce sont des choses qui arrivent souvent (surtout après un été long et chaud).

Voici ce que vous devez entreprendre :

1/ Ensemencez :

Semez directement les endroits dégarnis avec des graines de gazon fraîches. Ce sera en partie en faveur du contrôle des mauvaises herbes et pour assurer une herbe plus épaisse, plus verte et plus saine.

Astuce : Sur un sol lourd et cohésif, vous pouvez saupoudrer sur la pelouse d’une fine couche de sable de construction pour ameublir le sol et améliorer son équilibre aérien.

Après tout ça, si votre jardin semble « dégarnie », une fertilisation appropriée peut l’aider à se rétablir. Après la scarification ,l’engrais se fixe rapidement dans le sol ameubli et ne s’envole pas, même en cas de fortes pluies.

Utilisez de préférence un engrais pour pelouse adapté à la période de l’année et suivez attentivement les instructions du fabricant.

Voir aussi : comment mettre du sable de pelouse pour un plus beau gazon ?

2/ Aérez la pelouse pour assurer une meilleure absorption d’oxygène du sol et des racines.

L’aération de la pelouse favorise l’absorption de l’oxygène, de la lumière du soleil et des nutriments dans le sol. Cela aidera également l’eau à atteindre les plus facilement les racines et les nouvelles graines. Au final, vous aurez un système racinaire plus sain afin qu’il puisse mieux gérer les périodes de sécheresse ou d’engorgement

L’aération peut se faire après scarification. Vous pouvez utiliser un simple râteau de jardin pour ce faire en le poussant dans le sol et en le remuant doucement d’avant en arrière. Puis en vous déplaçant de haut en bas sur votre terrain.

Alternativement, vous pouvez investir dans un aérateur de pelouse dédier. Certains modèles peuvent à la fois scarifier et aérer, ce qui est particulièrement pratique.

4/ Arrosez la pelouse lorsque vous avez fini :

Il est important d’arroser votre gazon après la scarification pour favoriser une croissance saine. Après toutes ces perturbations, les nouvelles graines de gazon ont besoin de quelque chose pour encourager la germination.

Arroser abondamment pendant les semaines (15 à 20 jour) qui suivent la scarification. Afin d’assurer une bonne pousse du gazon. En outre, après la scarification, il faut marcher le moins possible sur le gazon pour qu’il redevienne rapidement un gazon vert et luxuriant.

La scarification de votre pelouse ne devrait pas prendre trop de temps, surtout si vous la sursemez et l’arrosez correctement. N’oubliez pas de tondre votre pelouse assez bas pour révéler autant de la couche de chaume que possible. Si l’herbe est trop longue, le scarificateur ne pourra pas faire son travail correctement.

Voir aussi : Quel est le meilleur arroseur pour pelouse et comment le choisir ?

5/ Rester patient :

Une fois que tout ce travail acharné est fait, il est maintenant temps de rester calme. Il est naturel que votre pelouse ait l’air plus mauvaise qu’elle ne l’était, ce qui vous cause des doutes et des inquiétudes.

Si vous avez suivi toutes les étapes pour savoir quand et comment scarifier votre pelouse, le résultat en vaudra la peine. Avec le temps, il repoussera, plus touffu et plus sain que jamais. Ainsi, vos efforts seront justifiés

Quand tondre après avoir scarifier sa pelouse ?

Tondre souvent améliore à la fois la pousse du gazon, mais permet aussi d’avoir une pelouse en pleine santé. Toutefois, nous ne recommandons ps de passer la tondeuse juste après d’avoir scarifier votre terrain.

En fait, il est préférable d’attendre que la repousse ait atteint une hauteur d’environ 60 mm avant de recommencer à sortir la tondeuse. Lorsque vous tondrez, faites le toujours par temps sec et commencez avec une coupe haute.

À quelle fréquence devez vous scarifier votre gazon ?

Si vous avez récemment appris à planter des graines de gazon et que vous avez essayé dans votre jardin. Il est important de les laisser s’établir avant d’essayer de les scarifier. Cela vaut également pour le gazon nouvellement posé.

Donc nous vous conseillons d’attendre au minimum un an.

Après cela, les pelouses établies devraient idéalement être scarifiées une fois par an, ou au moins une fois tous les deux ans. Afin que vous puissiez maîtriser le problème et vous assurer que votre pelouse soit toujours sur son plus beau profil.

Scarifier son jardin élimine-t-il les mauvaises herbes ?

Le scarifiage n’élimine pas les mauvaises herbes, mais il peut les empêcher de se reproduire si vous scarifiez l’herbe avant qu’elles ne lâchent leurs graines.

En fait, le seul moyen sûr d’éliminer les mauvaises herbes est de les pulvériser avec un herbicide et de les arracher à partir de leurs racines. Tailler les mauvaises herbes ne les empêche pas de repousser.

Alors, comment le scarifiage affecte-t-il les mauvaises herbes dans votre jardin ?

  • La scarification peut empêcher les mauvaises herbes de répandre leurs graines. Si vous scarifiez la pelouse après avoir tondu les mauvaises herbes, cela peut empêcher les graines de se répandre partout. Veillez à poursuivre l’opération en retirant les racines à la main. Vous pouvez également utiliser des herbicides pour les assécher et les rendre plus faciles à arracher.
  • Cela réduira la hauteur des mauvaises herbes et les rendra moins visibles. Cette solution rapide est parfaite si vous recevez des amis et que vous voulez que votre pelouse soit belle. Cependant, elle peut rendre l’arrachage des mauvaises herbes un peu plus difficile. N’oubliez pas que si vous laissez les mauvaises herbes dans votre pelouse, elles finiront par se propager.
  • Le déchaumage de l’herbe permet de retirer les mauvaises herbes mortes de la pelouse. Si vous avez pulvérisé de l’herbicide sur les mauvaises herbes et que vous voulez minimiser l’arrachage manuel, le déchaumage du gazon peut être très utile. Cela déracinera les mauvaises herbes, mais allez-y lentement et régulièrement pour ne pas les laisser dans le sol.

Scarifier votre pelouse au bon moment et immédiatement après avoir tondu le gazon lui redonnera vie. N’oubliez pas d’ajouter des graines de gazon et de l’eau supplémentaires pour favoriser une nouvelle couche d’herbe. N’oubliez pas d’enlever manuellement les mauvaises herbes de leurs racines pour les empêcher de revenir.